Passer au contenu principal
06 32 15 42 69 christophe.striebel@gmail.com

ARTICLE 003 : la raison d’être du Tarot ou le détail qui tue

Après des années d’études des arcanes et de divers cosmogonies et philosophies, il semble que le Tarot nous parle d’une unité perdue qui se cherche et se retrouve avec un supplément d’âme au passage.

Or il existe un détail dans l’arcane de La Force qui illustre magistralement cette supposée raison d’être du Tarot.

A ce propos, le logo d’UNIVERS TAROT reprend symboliquement ce message essentiel véhiculé par le Tarot de Marseille.

Beaucoup de cosmogonies (histoires de l’origine de l’existant) et de philosophies, nous racontent plus ou moins l’histoire suivante :

Au départ il n’y avait rien ou plutôt tout était dans tout qui faisait un (1)

Puis naquit l’épaisseur d’un univers, le haut, le bas, le blanc, le noir, le temps et l’espace (2)

Maintenant tout peut se définir en comparaison, en opposition, en conflit et en tension mais au moins tout existe ou semble être et je suis «moi » dans cet univers, être conscient. (3)

Tous et toutes les « moi » sont libres d’aller et venir ou de stagner voire de régresser comme bon leur semble. (4)

Mais, il existe une voie royale, la voie du milieu, la voie qui nous aide à inclure et synthétiser tous les contraires et aller à l’essentiel le plus rapidement possible. (5)

Et qui évolue en s’élevant, encore et encore vers son destin celui d’une origine conscientisée et sublimée (6)

Tout dans les enseignements du Tarot nous porte vers l’acquisition de cette sagesse « de la voix du milieu » et de cette approche du sens de la Vie.

Or il existe un détail dans l’arcane de La Force qui en apporte le témoignage magistral.

Ce détail se trouve comme par hasard au centre du centre du jeu des 22 arcanes majeurs

La Force est en effet souvent considérée comme la carte pivot du jeu.

C’est le seul arcane qui additionné à lui-même donne 22.

Si nous disposons sur trois lignes de 7 cartes,  les 21 cartes majeures numérotées du jeu (le Mat n’ayant pas de numéro est mis à part), La carte de La Force se trouve au centre de cette disposition.

Maintenant si nous déterminons le centre de la carte (le centre du centre en quelque sorte), nous trouvons cet élément graphique :

Cela ne vous rappelle pas quelque chose ?

Ironiquement il semblerait que le Lion d’une manière un peu exorbité nous indique « le détail qui tue » à voir dans le Tarot !

Enfin, il est à noter que cet élément graphique capital se trouve au niveau de la matrice du corps de la Force…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut