Passer au contenu principal
06 32 15 42 69 christophe.striebel@gmail.com
TIRAGE DU JEUDI 2 AVRIL 2020

TIRAGE DU JEUDI 2 AVRIL 2020

QUESTION : Post-corona : Anywhere ou Somewhere ?*

Le tirage que je vous propose cette semaine est complexe et a pour objectif de montrer que l’on peut aller loin dans la structuration de notre réflexion grâce à l’outil qu’offre le Tarot de Marseille.

QUESTION : Post-corona : Anywhere ou Somewhere ?*

Après l’épisode « Corona Virus », vaudra-t-il favoriser l’entre-soi et une économie nationale autosuffisante ou reprendre la mondialisation là où elle en était ?

* référence au livre de David Goodhart paru en 2017 – dont le sujet traite de l’opposition « politique » qui existe entre une partie de la population ouverte sur le Monde et à l’aise dans la mondialisation avec l’émergence d’une identité planétaire – et ceux qui subissent la mondialisation et qui ont tendance à se réfugier dans leur identité nationale voir régionale.

Carte n°1 : état de la France – Arcane 13 – L’Arcane sans nom

Carte n°2 : option n° 1 – poursuite de la mondialisation « hors-sol »Arcane 7 – Le Chariot

Carte n°3 : option n°2 – recentrage sur la France – Arcane 6 – l’Amoureux

Carte n°4 : la dimension négative de l’option n°1 – Arcane 14 – Tempérance

Carte n°5 : la dimension positive de l’option n°1 – Arcane 15 – Le Diable

Carte n°6 : la dimension négative de l’option n°2 – Arcane 20 – Le Jugement

Carte n°7 : la dimension positive de l’option n°2 – Arcane 2 – La Papesse

Carte n° 8 : meilleure attitude à adopter au regard des circonstances – Arcane 19 – le Soleil

Carte n° 9 : synthèse – Arcane 3 – L’Impératrice

L’ANALYSE

Carte n°1 : état de la France – Arcane 13 – L’Arcane sans nom. L’Arcane sans Nom semble de circonstance, c’est une carte qui parle d’un événement subit et violent qui occasionne un chamboulement conséquent. Elle peut faire bien sûr référence à la mort qui rode et qui fauche mais aussi à des prises de conscience qui peuvent s’avérer fructueuses à terme et changer la donne profondément.

Carte n°2 : option n° 1 = poursuite de la mondialisation hors sol – Arcane 7 – Le Chariot. Cet arcane parle d’action dans le monde et de réussite. Voilà une carte plutôt positive et qui apporte une réponse sympathique pour l’option 1 ! A noter cependant que le Chariot véhicule également une image de superficialité, de fuite en avant et d’aveuglement potentiel (différence entre l’apparence des choses et la réalité)

Carte n°3 : option n°2 – recentrage sur la France – Arcane 6 – l’Amoureux. L’Amoureux est un arcane ambigu qui nous met face à au choix – celui de grandir ou pas, celui de se réaliser, de s’épanouir ou de continuer à subir un conditionnement initial, celui de suivre un principe de réalité ou un principe de plaisir… Dans le cas de notre tirage, nous pourrions dire qu’un repli sur la France ne serait pas forcement désagréable et serait répondre à nos envies viscérales, à l’image de la vie dans village gaulois d’Astérix…

Carte n°4 : la dimension négative de l’option n°1 (anywhere)– Arcane 14 – Tempérance. Cette carte apporte un éclairage supplémentaire sur la dimension négative du Chariot (choix « anywhere ») – Tempérance peut faire référence à une forme d’aveuglement et de dénis, à un manque de communication entre des parties qui sont pourtant consubstantielles.

Carte n°5 : le positif de l’option n°1 (anywhere) – Arcane 15 – Le Diable. En lecture positive, le Diable parle de réussite matérielle et financière. Manifestement dans l’état actuel des choses, la France, déjà bien engagée dans la mondialisation, à tout intérêt à continuer à l’être pour des raisons économiques favorables pour elle et les siens.

Carte n°6 : le négatif de l’option 2 (somewhere) – Arcane 20 – Le Jugement. Cette carte nous apporte un éclairage supplémentaire sur la dimension négative de l’amoureux (choix « somewhere »)- Autant Tempérance parlait d’une attitude du « ne pas voir », autant le négatif de l’amoureux nous parle d’une attitude du « ne pas entendre » ! Comme si se replier sur la France consistait à faire la sourde oreille et pour aller plus loin, refuser sa destinée et sa vocation de peuple universelle (dimension vocationnelle du Jugement) ouvert sur le Monde.

Carte n°7 : le positif de l’option n°2 (somewhere) – Arcane 2 – La Papesse. La Papesse apparait en point positif. A noter que c’est la carte complémentaire du Jugement (20 + 2 = 22) formant un intégralité et par ailleurs, que les deux cartes sont numérologiquement en lien (20 = 2+ 0 = 2). Bref, on retrouve toute l’ambiguïté de l’Amoureux. La Papesse nous parle de confinement et d’introspection voire d’enferment. Mais dans le cas d’une lecture positive, elle offre un cadre de réflexion intense, d’une connexion avec ses racines, d’une recherche sur notre identité profonde, Au final, elle nous amène à nous poser la question de savoir qui nous sommes et quelle est notre singularité. (La Papesse dans le déroulement ontologique du Tarot c’est la naissance du pluriel et donc du singulier !)

SYNTHESE DU TIRAGE

Les deux dernières cartes synthétisent le tirage.

Carte n° 8 : Meilleure attitude à adopter au vu des circonstances – Arcane 19 – le Soleil

Carte n° 9 : Synthèse – Arcane 3 – L’Impératrice

Encore une fois, ces deux arcanes majeurs forment une totalité tarologique (19 + 3 = 22)Le Soleil propose l’adoption d’une attitude solidaire et d’entre-aide. C’est aussi potentiellement une approche idéaliste.L’impératrice symbolise le projet, la vitalité d’apprendre, une ouverture sur l’avenir positive mais aussi une tentation à la rigidité et la dispersion.Comment les synthétiser ?Il y a un vrai danger à laisser notre idéologie et la croyance en un paradis protégé mener notre projet et nos actions à venir.Avec le Soleil, mieux vaut mettre l’accent sur l’ouverture et la solidarité qu’il symbolise également. Il invite la France, de part sa richesse, son histoire, sa singularité à apporter des solutions pour le Monde, intelligentes et audacieuses, et non pas à se draper d’en d’un voile de protection ridicule (cf. l’iconographie de la Papesse)Quoiqu’il en soit le Soleil (meilleure attitude à adopter dans les circonstances) illustre une association et non une opposition. Il faut donc trouver une « voie du milieu » qui puisse à la fois concilier le « somewhere » et l’ « anywhere ». Peut-être en rendant leur fierté singulière aux Français tout en leur rappelant que leur destinée est planétaire… Tout cela de manière réaliste et pragmatique et pas seulement idéologique que l’on soit de tendance « somewhere » ou « anywhere ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut