Passer au contenu principal
06 32 15 42 69 christophe.striebel@gmail.com

Question au Tarot : Quelles ressources pour le monde après la Covid-19 ?

Alors que progressivement la France et l’Europe sortent de ce confinement massif inédit dans l’histoire de l’humanité, interrogeons-nous sur les ressources  à mobiliser maintenant.

Je propose de tirer trois cartes qui représentent chacune la ressource ou vertus à cultiver à trois niveaux  différents au niveau de la France :

Carte n°1 = la ressource à cultiver au niveau 1 – Le niveau 1 représente le domaine du concret, du matériel, des actions à mener dans la réalité matériel. Il représente également le physique, le corps, la santé, l’activité économique

Carte n°2 = la ressource à cultiver au niveau 2 – Le niveau 2 représente le domaine de l’affecte, de la psyché, de l’âme, de l’émotionnel. Bref toute ce qui se passe au niveau du cœur et des émotions et sentiments qu’il procure.

Carte n°3 = la ressource à cultiver au niveau 3 – Le niveau 3 représente le domaine de l’esprit, de la pensée, du mental de la spiritualité

Tirage :

Carte n°1 = Arcane III : L’Empereur

Carte n°2 = Arcane XVIII : La Lune

Carte n°3 = Arcane sans numéro = Le Mat

NIVEAU 1 – L’EMPEREUR, arcane n°4, est le terrien par excellence. Difficile d’obtenir carte plus pertinente pour le niveau physique. Il y a concordance parfaite entre la carte tirée et le domaine.

Quels conseils nous donne l’Empereur ?

D’abord avoir les pieds sur terre  et nous laisser diriger par un solide principe de réalité. « un sou est un sou » comme disaient nos sages ancêtres. Bref, jouer au niveau matériel les bons pères de famille, faire preuve d’esprit gestionnaire, économe et pratique.  Le principe de réalité doit être notre guide absolu.

Par ailleurs, l’Empereur est un faiseur, un entrepreneur, il réalise, il pratique, il remonte ses manches… il agit concrètement grâce à son travail et sa volonté.

Enfin, l’Empereur représente la règle, le respect des règles avant tout de bon sens. Des règles que l’on trouve au niveau physique et donc bien sûr le respect des règles sanitaires (le corps et la santé font partie du premier niveau). Cette interprétation est renforcée visuellement par l’attitude de l’Empereur qui semble figurer avec son sceptre “le geste barrière”.

En résumer, l’Empereur trône à sa place à ce niveau matériel sous l’égide du bon sens pratique.

NIVEAU 2 – LA LUNE, arcane n°18.

Quelles ressources nous suggère la Lune à ce niveau ?

La Lune est un arcane ambigu qu’il s’agit d’interpréter avec subtilité.

La Lune c’est d’abord la réflexion de la lumière du Soleil sur cet astre. Sans ce phénomène de réflexion nous ne verrions pas la Lune, astre des mystères, de ce qui est caché. C’est donc une invitation évidente à « réfléchir » en profondeur et de manière complète et dialectique comme nous le figurent les interactions figurées entre l’astre, les deux chiens et l’écrevisse.

L’écrevisse surgit des profondeurs d’une étendu d’eau. Or l’eau est le symbole des émotions humaines. Notre réflexion devra s’appuyer sur nos émotions (colère, déprime, révolte, tristesse, joie…)  à condition de ne pas se laisser déborder par elles mais de les interroger en profondeur pour en connaître les origines fondamentales au-delà des apparences…

C’est un travail difficile que peu d’entre nous entreprennent honnêtement et complètement. Il semble pourtant nécessaire de le mener dans les circonstances que nous vivons actuellement.

NIVEAU 3 – LE MAT, arcane sans numéro.

Difficile de faire plus spirituel que le Mat ! Le Mat est une invitation à la plus haute connexion.

Comment rentrer dans la peau de ce Mat de “haute volée” ?

En cultivant ses trois principales vertus :

Liberté, ouverture à l’inattendu, créativité

  • Liberté d’être et de penser sans être sous influence ou manipuler par qui que ce soit.
  • Ouverture au nouveau, c’est-à-dire capacité d’écoute et d’accueil du monde qui nous entoure, sans préjuger (tout en gardant encore une fois notre libre-arbitre)
  • Activation créative et souplesse face à la réalité nouvelle qui s’impose à nous

En résumé : pragmatisme de bon sens, réflexion profonde sur soi et action créative décomplexée sont les trois attitudes clés à développer dans le monde d’après !

Le challenge s’annonce ardu pour la plupart d’entre nous mais combien nécessaire à titre individuel et pour l’avenir du “vivre ensemble”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut