Passer au contenu principal
06 32 15 42 69 christophe.striebel@gmail.com

Article 002 : Première rencontre avec le Pendu

Imaginez-vous trotter  sur les grands chemins et qu’au détour d’un imposant rocher vous tombiez nez à nez avec le Pendu du Tarot de Marseille. Première réaction : vous sortez votre épée du fourreau et vous vous mettez sur vos gardes. Pourtant l’endroit est particulièrement calme. Une grande sérénité enveloppe cette scène insolite. Prudemment vous vous rapprochez…

38215744 – road through a mysterious dark forest in fog with green leaves and yellow flowers. spring morning in crimea. magical atmosphere. fairytale

Lorsque le consultant découvre cette carte qu’il a choisi « au hasard » pour la première fois. Il est souvent déconcerté, voir inquiet et parfois même angoissé à sa vue. Il aurait lui aussi tendance à sortir son épée du fourreau. C’est-à-dire avoir une réaction mentale de protection. Et pourtant s’il osait seulement s’approcher et baisser sa garde…

Rapidement l’aventurier courageux, constate que le Pendu n’est pas mort mais bien vivant. Même s’il semble immobile et dans un état second…

Il est en effet pendu par les pieds et non par le cou. Ses mains sont cachées dans son dos. Il a les yeux grands ouverts comme fixés dans le vide. Il semble serein, en pleine méditation.

Ses cheveux touchent le sol tandis que son pied rouge gauche est maintenu par une corde à une barre transversale couleur chair.

Cette barre relie deux poteaux qui forment la potence. Ils sont de couleurs jaunes et chacun d’eux possède six embouts rouges comme si les branches des troncs formant les poteaux avaient été taillées

6 + 6 = 12 branches. En rapport avec le numéro 12 du Pendu ?

Notre valeureux « chemineur » lui poserait bien la question mais il semble si inaccessible…

Comment faire pour rentrer en communication avec lui et comprendre son état ?

[pour aller plus loin…]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut